A la table du producteur : fromages et vins des Coteaux du Lyonnais

19/06/2019

Conférence-dégustation autour des vertus du lait cru et du vin en biodynamie

La dernière conférence-dégustation Santé-Goût-Terroir du printemps a eu lieu le 10 juin : "Fromages et vins des Monts et Coteaux du Lyonnais"... Toujours dans le cadre somptueux d'Incuisine au 1 place Bellecour à Lyon ! Christine Guillaume, productrice de fromages de vache et de chèvre en agriculture biologique dans les Monts du Lyonnais à Soucieu-en-Jarrest, nous a parlé avec passion de son terroir et des ses produits. Entre respect du paysage, maintien de la biodiversité, bien-être animal, alimentation naturelle produite sur l’exploitation... Tout était réuni pour apprécier la qualité de ces produits tout au long de la chaîne ! Pierre Thollet, viticulteur au domaine de La Petite Gallée à Millery, était également présent avec ses vins AOP Coteaux du Lyonnais en rouge (Gamay vieilles vignes, Syrah et en Chardonnay blanc) produits en biodynamie. L'occasion de goûter aux associations vertueuses entre fromages de chèvre et de vache lactiques ou pâtes pressées, cuisinés ou non, et ces vins au charme authentiquement fruité.

 

L'occasion aussi de rappeler les vertus du lait cru, consommé à l'état brut ou sous la forme de fromages. L’INRA de Clermont Ferrand a d'ailleurs confirmé les effets bénéfiques de la consommation de lait non transformé et de fromages au lait cru sur le microbiote intestinal et dans la prévention des réactions allergiques. Il nous protège, par la richesse de sa flore microbienne, contre les agents pathogènes. Le lait cru, possédant une grande diversité de micro-organismes, laissera moins de places aux agents pathogènes et se défendra d’autant mieux contre les contaminations extérieures. Il guérit également les allergies, les états de fatigue, l'hypertension et même l'intolérance au lactose. Il réapprend aussi à l’intestin à faire son travail et renforce donc salut digestibilité. Enfin, il est aujourd'hui un produit sûr sur le plan hygiène : «les progrès en matière de contrôles intervenant à toutes les étapes avant et après la collecte et l’évolution de l’hygiène font du lait cru un produit «propre» de très haute qualité. Il fait partie des aliments les mieux contrôlés et il est même accusé par les microbiologistes d’être trop propres» (Richez-Lerouge, 2016)

Bien manger à Villeurbanne d’hier à aujourd’hui

31/05/2019

Travail d'exploration alimentaire pour éclairer nos modes d'alimentation actuels

"Bien manger à Villeurbanne d’hier à aujourd’hui", c’est le nom donné au travail sur l’histoire et la géographie de l’alimentation à Villeurbanne, initié par la Mairie et le Centre communal d'action sociale à destination des résidences Autonomie et de tous les séniors de la Ville. Cette mission a été confiée à l’association Santé-Goût-Terroir qui anime depuis mars des ateliers, des entretiens et des visites avec les résidents qui souhaitent témoigner.

 

L’objectif est de retracer l’évolution dans la manière de produire, d’acheter, de conserver et de cuisiner nos aliments à Villeurbanne depuis la Seconde guerre mondiale et de les transmettre aux plus jeunes, notamment aux scolaires du quartier des Buers-Croix Luizet, afin d’éclairer et de réfléchir à nos modes d’alimentation actuels.

 

Ce travail de recherche-action a pour objectif de "glaner" les savoir-faire oubliés mais utiles pour l’amélioration de l’alimentation des jeunes générations. Comment utiliser simplement les matières premières à cuisiner ? Comment économiser l’énergie pour conserver ?  Comment mieux gérer nos déchets ? Comment cultiver produire des fruits et légumes en pleine ville ? Tout devrait être réuni pour une restitution sous la forme d’outils pédagogiques à destination des plus jeunes dans le cadre d’une éducation au développement durable revisitée !

Ramène ta fraise !

19/05/2019

Santé-Goût-Terroir au festival Pop'sciences de la Duchère (Lyon)

Vendredi et samedi 17 et 18 mai s’est tenu dans le quartier de la Duchère à Lyon le festival Pop’sciences organisé par l’Université de Lyon. L’occasion de rencontrer des chercheurs, expérimenter, jouer et débattre des avancées scientifiques et des réponses de la science aux enjeux de société. Santé-Goût-Terroir a proposé pendant deux jours un atelier «Ramène ta fraise» afin de comprendre, à travers la découverte de la fraise de saison, ce qu’il y a de bien et de moins bien dans une agriculture traditionnelle (plein champ) et moderne (hors-sol en protection biologique intégrée). L’occasion également de comparer sans juger deux recettes de tartes aux fraises différentes : l’une avec les méthodes d’autrefois et l’autre avec les méthodes modernes. 

Du champ à l'assiette

30/04/2020

Atelier au concours Véni'chef des collégienrs à Vénissieux

Animation d'un atelier autour des fruits et légumes primeurs de ce début de printemps. Dans le cadre du concours Véni'chef junior entre les collèges Eluard et Triolet de Vénissieux, Santé-Goût-Terroir a montré au public et aux participants comment on passe si facilement du jardin à l'assiette. Fraises, betteraves crues, carottes et rhubarbes étaient à l'honneur...

A la table du producteur : le poisson de la Dombes

16/04/2019

Concert-dégustation autour de la musique et de la carpe

Un programme particulier a été proposé les 3 et 10 avril derniers. Nous avons ce soir-là enrichi nos habituelles dégustations et conférences de musique, de petits airs choisis illustrant le printemps, la nature, l’amour ...et même la carpe ! Merci à Robert Expert, contre-ténor, accompagné de la claveciniste Anne-Catherine Vinay qui nous ont fait l’amitié et le grand honneur de jouer ces deux soirs pour fêter avec nous le poisson d’avril. Robert et Anne-Catherine sont enseignants au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon (CNSMD). Merci également à Sibylle Bernard, piscicultrice dans la Dombes et Katy Molière de l’Association de Promotion du Poisson d’Etang de Dombes (APPED), grâce auxquelles nous avons pu mieux comprendre l'origine, la production et la transformation du poisson d'étangs de la Dombes.  Et en dégustation, nous avons proposé : carpe fumée pomme à l'huile, rillettes de carpe, sauté de carpe sur velouté d'asperge et un clin d'oeil aux productions de St Symphorien d'Ozon avec un sorbet menthe-cresson. Prochaine conférence-dégustation chez Incuisine : le 12 juin !

Bons produits et bien manger au service de la petite enfance

05/04/2020

Intervention au sein du réseau d'assistantes maternelles de la Mutalité française du rhône

 

C'est auprès du réseau d'assistantes maternelles "Potiron" du groupe Mutualité française du Rhône que Santé-Goût-Terroir a animé durant tout le mois de mars une douzaine de séances de sensibilisation au bon produit, au bien manger et à la manière de bien faire manger les enfants âgés de 3 mois à 3 ans. 

 

Suite à une première rencontre, François et Laurent  de Santé-Goût-Terroir ont questionné Claude Charlopeau, responsable du réseau, afin de mieux comprendre le métier d’assistante maternelle : « y-a-t-il un cahier des charges pour les menus ? », «  les parents, savent-ils ce que leurs enfants mangent ? », «  Y-a-t-il quelqu’un pour contrôler les menus, la qualité des ingrédients ? » «  Quel est le prix moyen pour un repas-goûter ? ». Ce qui a permis d’élaborer une approche de qualité auprès des assistantes maternelles.

 

La trame d’un temps commun se concentrait autour de ces 3 questions : Qu'est-ce qu'un bon produit ? Qu'est-ce que bien manger ? Comment bien faire manger les enfants ? (présentation, odeurs, conservation…). Les ateliers se sont déroulés autour de la table avec dégustation - présentation - comparaison de 2-3 produits de saison, locaux, de qualité et accessibles (prix et lieu d’achat)

 

L’important était de  faire passer un bon moment aux assistantes maternelles, gardes d’enfants à domicile et aux enfants (vivre une expérience agréable), de leur apporter des informations sur les produits (bio, locaux, agriculture raisonnée, adresses de producteurs pour se procurer le « poireau bleu », le cresson, etc…), leur qualité, leur conservation et leurs bienfaits pour les enfants... mais aussi pour les adultes dans une démarche des risques socio-professionnels.

A la table du producteur : le Poireau bleu de Solaize

26/03/2019

Conférence-dégustation sur le célèbre Bleu de Solaize de la ferme Duchamp en présence de sa Confrérie

Le poireau bleu de Solaize, légume gastronomique très prisé, a été mis à l’honneur ce mercredi par Frédéric et Nadine Duchamp, qui perpétuent depuis 35 ans à Solaize la culture du précieux légume. La célèbre Confrérie du bleu de Solaize, créée en 1996 pour promouvoir à travers la France entière les vertus de ce beau poireau, était également présente pour présenter sa mission.

 

L’occasion de mettre en avant les qualités gastronomiques, nutritionnelles, environnementales et territoriales d’Allium porrum. Le poireau cuit dans sa plus simple expression au four était là pour illustrer notre chapitre consacré au terroir ; la crème fouettée au poireau cru émincé pour mettre en avant ses vertus santé ; le Délice solaizard, tourte au poireau et au Saint-Marcelin, inventé par la Confrérie du bleu de Solaize, a montré que le terroir est une notion dynamique et que, à partir des ressources locales, il est toujours possible d'inventer de nouveaux délices pour nos papilles. Le tout fut accompagné d’un Muscadet blanc. La séance s’est clôturée autour de la traditionnelle note sucrée : une tarte poireau-gingembre accompagnée d’une bière blanche au gingembre. Retrouver l’article complet sur la ferme Duchamp : https://www.sante-gout-terroir.com/ferme-duchamp

 

Prochaine rencontre : Deux concerts-dégustation exceptionnels les 3 et 10 avril pour fêter les produits du printemps

Entrée : 15 euros / 10 euros pour les adhérents

Adresse : Restaurant-librairie Incuisine 1 place Bellecour 69002 Lyon

18h45-20h30

Réservations par tel : 04 72 41 18 00 ou par mail : info@incuisine.fr

A la table du producteur : le Cresson de Saint-Symphorien d’Ozon

12/03/2019

Conférence-dégustation sur l’approvisionnement agricole de Lyon Métropole et focus sur le cresson de fontaine du GAEC Simian

Laurence Berne, géographe, spécialiste de l’agriculture et du système alimentaire de Lyon Métropole, nous a permis de mieux comprendre la place de la filière agricole dans le territoire métropolitain et dans nos assiettes. La culture du cresson de St Symphorien d’Ozon a été présentée par Sébastien Simian, cressiculteur, dont l’exploitation familiale fêtera cette année ses cent ans.

 

Cette production de cresson de fontaine a été prise en exemple pour illustrer une production de qualité, respectueuse de l’environnement et de la santé des habitants, à la fois localisée et exportatrice. Les échanges ont porté autour de deux grandes questions : en quoi les terroirs et les produits de qualité qui leur sont associés ont-ils un avenir sur le territoire de l’aire métropolitaine lyonnaise ? A l’instar du cresson de St Symphorien d’Ozon, les produits de qualité aujourd’hui cultivés ou élevés localement sur l’agglomération, sont-ils une solution à l’amélioration de l’alimentation de nos concitoyens, même les plus modestes ? Nous remercions nos conférenciers pour la grande qualité de leur prestation et la richesse des échanges avec le public. 

 

Prochaine rencontre : le Poireau bleu de Solaize le 27 mars 2019

Entrée : 15 euros / 10 euros pour les adhérents

Adresse : Restaurant-librairie Incuisine 1 place Bellecour 69002 Lyon

18h45-20h30

Réservations par tel : 04 72 41 18 00 ou par mail : info@incuisine.fr

A la table du producteur : le Safran des Monts du Lyonnais

03/03/2019

Conférence-dégustation sur les vertus du safran "1ère catégorie" de St Maurice-sur-Dargoire (69)

 

Santé-Goût-Terroir vous a donné rendez-vous “A la table du producteur”chez In Cuisine pour sa conférence-dégustation autour des bienfaits du safran 1ère catégorie des Monts du Lyonnais et nous vous en remercions.  Ca s'est passé les 13 et 27 février derniers. Prochain événement les 13 et 27 mars autour du Cresson de St Symphorien d'Ozon et du Poireau bleu de Solaize...

Autour de la productrice Christine Reynaud, nous avons abordé avec un large public les bienfaits de cette précieuse épice en matière de gastronomie, de santé, de respect de l’environnement et de valorisation du territoire. Côté dégustation, le safran a été cuisiné en riz pilaf, dans un taboulé de chou-fleur, dans une sauce quenelle et ... dans une crème brûlée. Les vins d'accompagnement ont été un Beaujolais blanc de chez Franck Tavian pour les plats salés et un Coteau de l'Ain de chez Thierry et Céline Tissot, cépage Altesse, pour les plats sucrés. A l’issue de la rencontre, les produits ont été mis à disposition de la vente.

Retrouver l'article complet sur le cardon de Christine Reynaud

 

Prochaine rencontre : Cresson de St Symphorien d'Ozon le 13 mars et le Poireau bleu de Solaize le 27 mars 2019

Entrée : 15 euros / 10 euros pour les adhérents

Adresse : Restaurant-librairie Incuisine 1 place Bellecour 69002 Lyon

18h45-20h30

Réservations par tel : 04 72 41 18 00 ou par mail : info@incuisine.fr

A la table du producteur : le Cardon de Vaulx-en-Velin

03/02/2019

Conférence-dégustation sur les vertus du cardon "inerme vert" de Vaulx-en-Velin

 

Santé-Goût-Terroir poursuit avec le restaurant-librairie In Cuisine sa série de conférences-dégustation autour des bienfaits de nos produits de terroir : “A la table du producteur”. Les 16 et 23 janvier, nous avons pu échanger sur les vertus du cardon "inerme vert" de Vaulx-en-Velin, légume de fête, emblématique de la région lyonnaise.

Autour du producteur Denis Héritier et de la Confrérie du Cardon de Vaulx-en-Velin, présente le 16 janvier, nous avons aborder avec un large public les bienfaits de ce légume en matière de gastronomie, de santé, de respect de l’environnement et de valorisation du territoire. Côté dégustation, le cardon a été cuisiné sous différentes formes : cru à l'anchoïade, gratiné à la moelle, velouté et en Tatin. Les accords mets-vins ont été assurés par la sommelière Aurélie Oddoux. A l’issue de cette rencontre, les produits ont été mis à disposition de la vente.

Retrouver l'article complet sur le cardon de Denis Héritier 

 

Prochaine rencontre : le Safran des Monts du Lyonnais les 13 et 27 février 2019

Entrée : 15 euros / 10 euros pour les adhérents

Adresse : Restaurant-librairie Incuisine 1 place Bellecour 69002 Lyon

Le mercredi 23 janvier 2019 : 18h45-20h30

Réservations par tel : 04 72 41 18 00 ou par mail : info@incuisine.fr

Eveil des sens

19/12/2018

Atelier-dégustation du programme Marguerite

 

Belle rencontre avec des élèves de 4° du collège Paul Claudel de Lagnieu autour d’un panier rempli de légumes de saison et de la région.

Par les 5 sens, les élèves ont senti, goûté et reconnu des dizaines d’aliments, de textures et de saveurs, dont certains peu habituels ! Après les pommes, les pains, les fromages, la betterave crue dégustée à l’aveugle a eu davantage de succès avec sa douceur et son sucré que le chocolat 100% cacao (choisi pour illustrer les saveurs) et son amertume, qui les ont tous surpris !  

Belle surprise :  les élèves de Lagnieu ont globalement une connaissance des produits de terroir supérieure à celle de leurs collègues du centre de Lyon. Ils ont ainsi identifié toutes les variétés présentées.

A la question “qu’est ce que bien manger ?”, posée par groupe de 4, les réponses ont été très variées et riches au delà des khebab et hamburger qui logiquement faisaient partie de la liste.

Ils ont également  bien apprécié la séquence ‘cuisine-surprise”, où répartis en 3 équipes, ils ont réalisé des recettes contenant un ingrédient mystère que les autres groupes devaient deviner en dégustant. Plaisir, réflexion et participation ont caractérisé ce premier atelier au collège de Lagnieu. Prochain épisode en avril !

A la table du producteur : accord mets, fraise et vins

27/06/2018

Conférence-dégustation autour du vin de Beaujolais et la fraise des Monts du Lyonnais

Lors de cette seconde édition de la Table du Producteur chez Incuisine, la fraise Malwina, variété tardive et les crus du Beaujolais ont été réunis ! L’occasion de montrer la réussite de ces accords fraise et vins. A la fraise de Michel Jasserand, cultivée en plein champs et en bio à 500 m d’altitude dans les Monts du Lyonnais, le vigneron Franck Tavian a associé quatre vins AOP de sa production : Brouilly, Beaujolais rosé et Beaujolais blanc. 

Plusieurs recettes (soupe, taboulé, brochette, carpaccio, crumble, tous à base de fraises) préparées par Santé-Goût-Terroir ont été associées au vin le plus approprié. Les 35 participants se sont également nourris de discussions et d'échanges passionnants avec les producteurs présents. Nos prochaines dates vous seront communiquées à la rentrée de septembre.

Histoire de fraises

19/06/2018

Atelier dégustation de fraises en résidence autonomie à Villeurbanne

A la demande de la commune de Villeurbanne, Santé-Goût-Terroir a organisé un atelier dégustation auprès des personnes âgées de la résidence autonomie Château-Gaillard : "la tarte aux fraise dans tous ses états"

 

Une dégustation "professionnelle" de plusieurs fraises de notre sélection (mara des bois, magnum, charlotte, ciflorette ...), a permis à notre public de regarder, sentir, goûter et noter leurs impressions sur la fiche des "5 sens". De cette consultation sont ressorties les deux variétés préférées qui ont permis aux résidents de garnir leurs tartes. L’occasion de raconter l’histoire et le mode de production de ces fraises cultivées à Pusignan en protection biologique intégrée dont la caractéristique est d’utiliser un ensemble de méthodes de luttes biologiques, biotechnologiques, chimiques, mécaniques, culturales, respectueuses de l'environnement et de la santé des utilisateurs et du public. De nombreuses questions et des échanges nourris ont accompagné la dégustation et la gourmandise des 15 convives qui ont tous repris de la tarte nappée de crème pâtissière y compris la "doyenne" de 97 printemps !

En conclusion, nous avons échangé sur un projet sur "la mémoire alimentaire locale" visant à impliquer “nos anciens”, mobiliser leurs mémoires et leurs connaissances sur la manière de produire, de conserver, de vendre, de cuisiner durant leur jeunesse : les vergers, les potagers, les métiers et commerces disparus, les variétés d'alors, les menus et recettes d'antan... L'idée est de rassembler les témoignages, les traces sur le territoire, les documents du milieu du XXème, avant la révolution agricole et économique qui a profondément modifié nos pratiques alimentaires. L'objectif étant de partager cette matière vivante avec différents publics et de favoriser une transmission intergénérationnelle ainsi qu'une réflexion des plus jeunes sur un sujet vital. Il a été proposé de nous revoir autour d'un prochain atelier cuisine !

Quand le terroir s'invite dans les quartiers

01/05/2018

Atelier "Du jardin à l'assiette" aux Minguettes

 

L’association Santé-Goût-Terroir a animé ce samedi un atelier intitulé "Du jardin à l’assiette" en marge de "Vénichef", concours cuisine des collèges Elsa Triolet et Paul Eluard de Vénissieux, organisé par l'association Vrac, l'Ecole normale supérieure, le groupe Seb et le Grand Lyon. La carotte nouvelle, la betterave des Monts d'Or et la fraise de Pusignan se sont invitées à la table des élèves qui concourraient pour le titre de Junior chef décerné par des grands chefs (Grégory Cuilleron, Clovis Khoury, Thierry Capocci) et des journalistes gastronomiques.

 

Comment poussent une carotte, une betterave, une fraise ? Où sont-elles produites, dans quelles conditions et par qui ?  Comment les conserve-t-on et comment les cuisine-t-on afin de conserver leur qualité nutritionnelle et gustative du jardin à l'assiette ? Autant de questions que les collégiens du concours Vénichef sont venus élucider. Si la plupart d’entre eux consommaient déjà chez eux des légumes, ils ont pu néanmoins découvrir à quoi ressemblent les plantes en terre et goûter des préparations culinaires originales comme par exemple de la betterave crue ou un gâteau carotte-fraise-betterave et soupe froide de fraise. Ils ont pu également comprendre les vertus "goût et santé" de la carotte, de la betterave et de la fraise. La préoccupation de certains éducateurs et enseignants présents portait surtout sur la manière de faire aimer les légumes aux enfants. Nos fiches distribuées rappellent, d'un coté l'origine et les bienfaits des produits, et de l'autre, la recette des plats dégustés et appréciés par les enfants comme les adultes. 

 

Cet atelier s’inscrit dans le cadre de «Marguerite», programme de recherche-action et projet pédagogique conduit par Julie Le Gall, maître de conférence à l’Ecole normale supérieure de Lyon, et, l’Institut français de l’éducation. Ce projet, amorcé il y a trois ans, a pour objectif de reconnecter les jeunes collégiens des établissements sensibles du Grand Lyon à l’agriculture et à leur alimentation. Les réflexions et les actions au sein des établissements consistent à définir les moyens de maintenir une agriculture de proximité et de contribuer à la justice alimentaire. L'approche sensorielle et cognitive de l'alimentation ainsi que la démonstration du lien entre agriculture et santé, signature de Santé-Goût-Terroir, expliquent notre plein engagement dans ce projet.

Qu'est-ce qu'un bon produit ?

27/03/2018

Conférence à l'Ecole Santé Social Sud-Est de Valence

Santé-Goût-Terroir est intervenu le 28 mars à l’Ecole Santé Social Sud-Est de Valence. Nous avons à cette occasion répondu avec les élèves éducatrices jeunes enfants et auxiliaires puéricultrices aux questions suivantes : «Qu’est-ce qu’un bon produit ?», «Qu’est-ce que bien manger ?», «Comment bien faire manger les jeunes enfants en collectivité ?». 

 

Ce fut l'occasion de faire le point pendant toute une matinée sur les moyens d’identifier un produit de qualité bon pour la santé, l’environnement, le producteur et l’accessibilité (prix, point de vente). La priorité était bien-entendu d'ouvrir l’esprit des élèves et leur apprendre à se poser les bonnes questions pour apporter des bonnes réponses lorsqu'ils seront en poste au sein de leur structure.

A la table du producteur

20/03/2018

Atelier-repas autour d'un produit et d'un producteur

 

Nous avons inauguré chez Incuisine, restaurant-librairie de la Place Bellecour à Lyon, une nouvelle série de rendez-vous autour de produits de terroir : “A la table du producteur”.

 

Un repas “comme à la maison” composé de produits de grande qualité, locaux et de saison en vous racontant tout sur ce que vous mangez : quoi, qui, où, et comment. Autour d’une grande table, les convives peuvent échanger en toute convivialité avec le producteur et les animateurs-cuisiniers de l’association.

Vous saurez tout sur les produits, leur production, leur conservation et leur préparation, avec leurs bienfaits pour notre santé et celle du producteur, pour l'environnement, le territoire, le goût et l'accessibilité (prix et lieux d'achat près de chez vous). Et vous repartez avec une fiche complète indiquant les qualités gustatives et nutritionnelles, les recettes et tous les conseils pour optimiser goût et santé...  Vous pouvez même les acheter sur place le soir-même.

Menu du repas du 21 mars : "Tout chou", mettant à l’honneur, les choux de la Ferme de l'Abbé Rozier à Ecully : 

  • Entrée : Taboulé de choux-fleur

  • Plat : Choucroute lyonnaise (avec saucisson à cuire, poitrine fumée et plat de côte)

  • Dessert : Choux à la crème
     

Prochaine séance annoncée prochainement sur notre site et celui d'InCuisine

Découverte d'un fruit de terroir

16/01/2018

Atelier goûter en crèche autour de la pomme des Monts-du-Lyonnais

 

A la demande de la Crèche Le Chantoiseau dans le 5e arrondissement de Lyon, Santé-Goût-Terroir a animé un atelier d’éveil à la connaissance des fruits. Une dizaine d’enfants ont découvert à cette occasion la pomme, de la fourche à la fourchette.

 

Co-construit avec les éducatrices jeunes enfants et infirmière puéricultrice de la crèche, cet atelier a permis aux enfants de manipuler la pomme sous toutes ses formes et de comprendre le lien entre le fruit et le produit fini. Les enfants ont tour à tour lavé, épluché, râpé, découpé, émietté, transvasé et ... grignoté. Cette première approche du produit de terroir et de ses vertus gustatives a donné lieu à la confection d’un dessert à base de compote crue, de compote cuite, de crumble, de chantilly et de pelures de pommes frites en guise de décoration. Fiers de proposer cet encas à leurs parents, les enfants ne se sont pas faits prier pour goûter leur création !

Fromage et légumes de terroir : de la production à la préparation

05/12/2017

Atelier repas : Bleu du Vercors, fruits et légumes des Monts d'Or et Monts du Lyonnais

 

Recettes réalisées aux Petites Cantines de Lyon-Vaise autour de quatre produits de terroir (céleri, betterave des Monts-d'Or, le bleu du Vercors et la pomme des Monts-du-Lyonnais) avec des explications sur l'importance du choix des variétés, l'origine des produits, leur prix et leurs qualités nutritionnelle.

Santé-Goût-Terroir a d'abord raconté l'origine de trois produits fermiers (variété, race, environnement, savoir-faire) : la betterave d'un maraicher local situé à Curis-au-Mont-d'Or, le Bleu AOP Vercors-Sassenage d'un GAEC de St Martin-en-Vercors et les pommes d'un arboriculteur de Chaussan situé dans les Monts du Lyonnais. S'en est suivi la préparation du repas avec à l'appui des instructions sur la préservation nutritionnelle et la valorisation gustative des produits.

De l'Abondance au Berthoud

16/11/2017

Conférence dégustation aux Rencontres Rabelais de Tours

 

​"Cuisine et développement durable : un mariage heureux ?" était l'intitulé des 13e Rencontres François Rabelais organisées à Tours par l'Institut européen d'histoire et des cultures de l'alimentation (IEHCA) les 17 et 18 novembre 2017. A cette occasion, Santé-Goût-Terroir a animé un atelier sur le fromage AOP Abondance et la recette qui lui est associée, le Berthoud.

 

Cette recette, en bonne voie d'obtenir son classement par l'INAO comme Spécialité traditionnelle garantie (STG), ajoutera, on l'espère, de la « durabilité » à la filière fromagère Abondance qui a déjà contribué au développement économique local, à la préservation des ressources naturelles et au lien social avec le terroir.

Il s'est agi de démontré en quoi l’Abondance et le Berthoud contribuent au développement durable du territoire de l’AOP. De nombreux arguments sur les trois volets économique, écologique et social ont été développés par les intervenants, notamment Claire Delfosse, professeur de géographie à l’Université Lyon2 et grande spécialiste des fromages de terroir, Joël Vindret, responsable administratif du Syndicat interprofessionnel du fromage Abondance, et, Bruno Martin, ingénieur de recherche sur les herbivores à l’Institut national de recherche agronomique (INRA).

 

Il a été expliqué à l’auditoire l’importance du fromage d’Abondance dans l’histoire de notre région, pour son économie, la préservation des paysages, la biodiversité et le bien-être animal ainsi que l’image de marque et l’avenir de nos territoires. Un angle original dans cet atelier a été de mettre en valeur le lien entre qualité du fromage Abondance issu de son terroir et de son savoir-faire et la santé de ceux qui ont la chance de le consommer. Une cinquantaine de participants à l’atelier ont ensuite eu le plaisir de déguster deux fromages fermiers (du GAEC les Noisetiers et du Gaec les Chênes vifs) ainsi qu’un toast de Berthoud.

La pomme pas si commune...

09/10/2017

Atelier-goûter pour la Semaine du Goût

 

Dans le cadre de la Semaine du goût 2017, Santé-Goût-Terroir a conçu un atelier d'une demi-journée à destination des écoles maternelles et élémentaires afin de permettre aux enfants de découvrir par le biais 5 sens et la connaissance un fruit de saison et local : la pomme des Monts-du-Lyonnais.

 

Co-construites et adaptées à chaque niveau de la Grande section de maternelle au CM2 avec des professeurs de plusieurs écoles du Rhône, ces animations ont permis de faire découvrir plusieurs variétés, de comprendre comment elles sont cultivées, récoltées et conservées. Leurs différents goûts et consistances, leur contenu nutritionnel et leurs bienfaits pour la santé ont aussi été mis en avant. Chaque atelier a été l'occasion de réaliser des compotes cuites ou crues et du jus de pomme à partager avec les parents au moment du goûter.

Petit épeautre de Haute-Provence, caviar des céréales

15/09/2019

Conférence dégustation avec professionnels du tourisme dans les Alpes

 

Plus d’une trentaine d’organisations étaient réunies les 13 et 14 septembre 2017 pour un voyage d’études organisé par la Commission internationale de protection des Alpes (CIPRA France) autour du thème "Tourisme de demain". L’occasion pour Santé-Goût-Terroir de mettre à l'honneur le petit épeautre de Haute-Provence, céréale historique aux vertus nutritionnelles exceptionnelles et Indication Géographique Protégée depuis 2010.

Grâce à sa valeur nutritive sans comparaison, le petit épeautre est décrit depuis le Moyen-Age comme le “caviar des céréales”. Egalement appelé engrain, il a comme vrai nom Triticum Monococcum Boeticum (parce qu’il n'y a qu'un grain par coque). Le nom "épeautre" signifie quant à lui “grain vêtu”.

 

C'est la seule céréale à avoir gardé son intégrité depuis son origine (7500 ans). Variété rustique poussant sur des sols pauvres en moyenne montagne de la région du Mont Ventoux, au pays de Forcalquier ainsi que dans le sud des Hautes-Alpes, il occupe actuellement les anciennes terres à lavande. En rotation avec des légumineuses (pois chiches, lentilles), il reste à faible rendement (15/20 q/ha).

Sur le plan nutritionnel, le petit épeautre contient 4 fois plus de magnésium que le riz brun et son assimilation est favorisée par les protides qu'il contient en quantité importante. Il apporte un quart de notre ration journalière en calcium (2 verres de lait) et favorise sa fixation. Il contient 50% de phosphore en plus que le blé et 5 fois plus que le soja ; 30% de zinc en plus que le blé et 6 fois plus que le riz brun. Le gluten est en revanche bien moins présent :  7% pour le petit épeautre et 12% pour le froment. Du fait que les particules de gluten sont plus petites que chez le blé, ces éléments franchissent plus facilement la paroi intestinale. Il est donc très digeste. Grâce à sa grande valeur pour la santé, le petit épeautre de Haute-Provence a donc un bel avenir devant lui !

Please reload

19-20 octobre 2019, Villars-les-Dombes (01)

Journée "Poissons de Dombes"

Découverte de la Dombes à travers un week-end thématique autour de ses étangs, de ses poissons et de sa technique de pêche unique. Événement organisé par l'APPED, l'occasion pour le public d'accéder à des étangs moins connus pour assister à des pêches commentées et déguster des produits locaux.  C'est aussi le moment de découvrir les deux ateliers de transformation de la région et également les menus Poissons de Dombes® concoctés dans les restaurants partenaires.

Publics : tous public 
Tarif : Certaines animations seront payantes

http://www.poissonsdedombes.fr/

22-23 novembre 2019, Tours (37)

15e Rencontres Rabelais : Quelle éducation au goût pour la jeunesse ?

Quelle éducation au goût pour la jeunesse ? Comment transmettre aux plus jeunes, qu’ils soient dans le primaire, le secondaire ou à l’université, qu’ils soient dans le cercle familial ou en dehors de celui- ci, les principes qui fondent une alimentation bonne pour la santé et bonne pour la planète ? Comment faire prendre conscience à nos enfants et nos ados que la cuisine est aussi un territoire culturel où se resserrent les liens sociaux et qui permet l’ouverture aux autres ? Ce ne sont pas d’anodines questions qui agiteront les 15e Rencontres François Rabelais placées sous le haut patronage du Ministre de l’Éducation nationale, Monsieur Jean-Michel Blanquer. 

Entrée libre et gratuite

Villa Rabelais

116 boulevard Béranger 37000 Tours 

http://iehca.eu/sites/default/files/15emes_rencontres_francois_rabelais_-_22_et_23_novembre_2019_.pdf

22 fév-1er mars 2020, Paris

Alors que le nombre de paysans ne cesse de diminuer et que les prévisions à moyen terme sont pessimistes, le secteur agricole montre de nombreux signes de dynamisme parmi lesquels des innovations en pointe, des développements grâce à la digitalisation, un nombre croissant d’AOP et d’IGP, des jeunes générations de mieux en mieux formées, des offensives à l’export, ou encore un secteur bio performant…. Dans ce contexte, il est important de retisser les liens, montrer l’agriculture telle qu’elle est, donner l’envie de rejoindre le secteur et surtout, de transmettre ce qui fait la force et l’identité du monde agricole français : ses exploitations bien sûr, ses valeurs et ses savoir-faire.

Salon international de l'agriculture, de l'élevage, des cultures et filières végétales et des produits des régions de France

Parc des expositions, Porte de Versailles, 75015 Paris

9-19h

Please reload