Rechercher

    Le Grand Guide Slow Food des produits du terroir français

    Slow Food et Cindy Chapelle, 2018, Plume de Carotte, 254 p


    Le Grand Guide Slow Food des produits du terroir français regroupe une centaine de produits faisant partie de l’Arche du Goût dont la vocation mondiale est de mettre l’accent sur l’existence de ces produits, et porter l’attention du public sur le risque de leur extinction, en invitant tout un chacun à agir pour les protéger. Il est le fruit du travail de recherche, de sauvegarde et de valorisation de l'association internationale Slow Food.


    On retrouve dans ce guide les produits alimentaires menacés d’extinction qui font partie des cultures et des traditions locales. On y retrouve également l’Alliance Slow Food des cuisiniers, réseau de restaurateurs qui valorise les produits locaux afin d’impliquer le monde de la restauration dans la préservation de la biodiversité domestique et sauvage. 

    Pour chaque produit sont indiqués l'histoire, la géographie, les usages gastronomiques ainsi que les adresses de producteurs. On y trouve entre autres des produits réapparus il y a quelques années voire quelques décennies avec une renommée «renaissante» (Petit épeautre de Haute-Provence, Vache Villard-de-Lans, Haricot de Soissons, Porc Noir de Bigorre, Safran de l’Aveyron) ; des produits qui ont lentement décliné jusqu’à aujourd’hui et qui tentent un redéploiement (Chou de Lorient, Lentille Blonde de St Flour, Poule de Houdan, Poule Coucou de Rennes, Camembert de Normandie, Pont l’Evêque Fermier) ; et enfin de nouvelles appellations permettant de mieux connaître un produit traditionnel (Huitre Bretonne Née en Mer, Saumon Sauvage de l’Adour).

    Santé-Goût-Terroir

    Savoir-faire oubliés

    "Bien manger à Villeurbanne d’hier à aujourd’hui", c’est le nom donné au travail sur l’histoire et la géographie de l’alimentation à Villeurbanne, initié par la Mairie et le Centre communal d'action sociale à destination des résidences Autonomie et de tous les séniors de la Ville. Cette mission a été confiée à l’association Santé-Goût-Terroir qui anime depuis mars des ateliers, des entretiens et des visites avec les résidents qui souhaitent témoigner.

    Go to link