Rechercher

Capital agricole, chantiers pour une ville cultivée

Mis à jour : févr. 29

Augustin Rosensthiel et SOA, 2018, Pavillon de l’Arsenal, 488 p

Comment enrayer l'érosion de la biodiversité ? Comment relocaliser la production alimentaire lorsqu'on habite en ville ? Comment diversifier l'agriculture afin de disposer d'une nourriture plus variée ? Comment reconsidérer le métier d’agriculteur en le mettant au coeur d’un développement urbain plus qualitatif ?


En puisant dans le passé des idées pertinentes mais oubliées, l’exposition «Capital agricole, chantiers pour une ville cultivée», actuellement au Pavillon de l’Arsenal à Paris, nous donne à voir des projets innovants pour l'Ile-de-France car ils réarticulent nature et urbanisme : autoroutes agricoles, fermes collectives, bergers urbains, utilisation des cours d’eau pour l’approvisionnement alimentaire, etc. Agriculteurs, architectes, promoteurs, artistes, entrepreneurs, écologues, sociologues, géographes et historiens ont uni leurs efforts pour nous offrir une palette de supports photographiques, cartographiques, sonores et plastiques au service de la ville «agricole» de demain.  Il est des expositions à vocation pédagogique qui nous ouvre l’esprit sans méthode et d’autres plus techniques dont on ne devine pas le sens. Celle-ci, cette fois, nous offre les deux !